Ici je peux

Toutes les news des jeunes qui se bougent et qui osent

Le « bored-out » : le cousin du burn-out tout aussi dangereux 😴

« Ce job est affreux. Je m’ennuie à mourir ». Si toi aussi, tu répètes cette phrase régulièrement et tu as l’impression de perdre ton temps au travail, tu es peut-être atteint de nouveau mal qu’est le « bored-out ». Késako ? On t’explique tout.

Le « bored-out », c’est quoi ?

Pour certains, travailler à ne rien faire peut être synonyme de rêve absolu. Pourtant ceux qui en font les frais déchantent très vite, quitte à en devenir malade. C’est exactement ça le « bored-out » : ce sentiment d’être inutile au boulot, et se sentir complètement perdu pendant que l’on regarde les secondes défiler comme si c’était des heures. Un état qui peut s’accompagner de fatigue, de stress ou de manque d’estime de soi, et qu’il est important de traiter à temps avant de tomber en dépression.

Comment ça naît ?

Dans notre société, la qualité de notre travail est souvent jugée d’après le nombre d’heures passées à son poste. S’ennuyer dans sa boîte peut vite devenir honteux et certains le verront comme un caprice, ou d’autres comme de la mauvaise volonté. Si tu te sens sous-employé ou mis de côté dans ta boîte, ta motivation en prendra forcément un coup et la situation peut rapidement se transformer en mal-être. Malheureusement, le « bored-out » est encore tabou et incompris, ce qui peut rendre la situation encore plus difficile à vivre.

Comment savoir si on est atteint ?

Il n’y a pas de diagnostic prédéfini ou de remède miracle. Il faut juste que tu te poses les bonnes questions. Est-ce que tu te sens épanoui dans ta boîte ? Est-ce que les missions qui te sont confiées sont à la hauteur de tes compétences ? Est-ce que tu es facilement distrait par tout et n’importe quoi ? Est-ce que tu attends la fin de la journée avec impatience ? Est-ce que tu as l’impression de stagner ? Et surtout, est-ce que tu te sens déprimé rien qu’à l’idée d’aller travailler, en sachant que les heures passées ne seront qu’un mélange d’ennui et parfois même de culpabilité ? Toi seul peut déterminer où tu en es professionnellement et faire le point.

Comment s’en sortir ?

Le seul moyen de retrouver une vie professionnelle enrichissante est de prendre les choses en main ! Prends le temps de réfléchir à tes projets, de déterminer ce qui te plait vraiment, et à discuter avec ton boss des possibilités d’évolution au sein de ta boîte. Tu peux aussi essayer de rencontrer de nouvelles personnes et des gens innovants et intéressants pour te motiver, en t’inscrivant par exemple à des évènements dans ta ville.

C’est aussi le moment parfait pour mettre en place de nouveaux projets grâce aux astuces de Fläks, et de t’inspirer de nos portraits d’entrepreneurs :

Yann, du Marchébus

Manon, cofondatrice des Box de l’Épicurieux

 Anne et Sarah, des Jardins de Gaïa


En bref, on se motive à se bouger, on n’a qu’une vie ! Et on n’hésite pas à s’entourer de ses proches ou de personnes compétentes pour sortir de cette mauvaise passe.

Tu veux faire repérage de bons plans sur nos réseaux ? Suis nous sur le Facebook, le Twitter, le Instagram et le YouTube !